La visite de la ferme du Bec Hellouin de Permaland

La visite de la ferme du Bec Hellouin de Permaland

Un des avantages de Youtube est de nous faire découvrir, à travers les découvertes de ses membres, des choses exceptionnelles. En voici un exemple avec la visite de la ferme du Bec Hellouin par la chaîne « Permaland ».

« 7 octobre 2016
Nous voilà partis en ce pluvieux vendredi d’octobre pour une expédition au fin fond de la Normandie à la découverte de la ferme du Bec Hellouin. Sous un ciel nuageux, nous avons suivi trois heures durant Teddy, notre guide passionné et passionnant, à travers la luxuriance de ce lieu calme et accueillant où le légume est roi. Créée il y a une dizaine d’années par un couple qui, face aux dérives de nos sociétés modernes, a décidé de « faire autrement », cette ferme permacole est un modèle d’abondance dont la productivité hors norme a même suscité l’intérêt des chercheurs de l’INRA. »

 

Pin It
La culture bio-intensive.

La culture bio-intensive.

La culture bio-intensive qui va être menée dans notre jardin expérimental va se définir de la façon suivante :

  • Des planches de culture de 75 cm de largeur, séparées par des allées de 35 cm. Leur longueur sera de 4 m, mais on peut envisager beaucoup plus long.
  • Un travail du sol avec la grelinette, le croc, le râteau et d’autres petits outils.
  • Des planches de culture qui ne sont jamais piétinées.
  • Un paillage permanent.
  • Un ajout de compost sur les planches recevant une culture exigeante.
  • Des semis très rapprochés au niveau de la distance de plantation.
  • Des associations de plantes bénéfiques dès que cela est possible.
  • Chaque année on décale les parcelles d’une planche.

Voici le plan de culture du jardin expérimental de l’année 2017 : Plan de culture 2017

Voici le plan de culture de mon potager en 2017 : Plan de culture 2017 bio intensif

 

Bien évidemment ces plans sont des exemples que vous pouvez tester, mais je vous invite à les adapter à vos besoins.

Pin It
Les associations de culture.

Les associations de culture.

Chaque plante est un être vivant qui a des besoins spécifiques et qui « dégage » des composés différents au niveau de ses racines. Ces composés peuvent favoriser la croissance des plantes voisines, ou la défavoriser.

Il faut tenir compte de cet aspect dans l’organisation de son potager afin d’associer des plantes qui vont s’aider mutuellement.

Voici un document qui fait la synthèse des principaux travaux que j’avais trouvé sur le sujet l’année dernière. Certains travaux se contredisent, d’autres vont dans le même sens.

Donc, au plus il y de +, au plus l’association semble favorable.
Au contraire, au plus il y a de -, au plus l’association est à éviter.

Pour télécharger le document, cliquez ici : Associations de cultures par le site Ecolo Verdière

Pin It