La culture bio-intensive.

La culture bio-intensive.

La culture bio-intensive qui va être menée dans notre jardin expérimental va se définir de la façon suivante :

  • Des planches de culture de 75 cm de largeur, séparées par des allées de 35 cm. Leur longueur sera de 4 m, mais on peut envisager beaucoup plus long.
  • Un travail du sol avec la grelinette, le croc, le râteau et d’autres petits outils.
  • Des planches de culture qui ne sont jamais piétinées.
  • Un paillage permanent.
  • Un ajout de compost sur les planches recevant une culture exigeante.
  • Des semis très rapprochés au niveau de la distance de plantation.
  • Des associations de plantes bénéfiques dès que cela est possible.
  • Chaque année on décale les parcelles d’une planche.

Voici le plan de culture du jardin expérimental de l’année 2017 : Plan de culture 2017

Voici le plan de culture de mon potager en 2017 : Plan de culture 2017 bio intensif

 

Bien évidemment ces plans sont des exemples que vous pouvez tester, mais je vous invite à les adapter à vos besoins.

Pin It
Les outils à utiliser au jardin.

Les outils à utiliser au jardin.

Voici les principaux outils que nous allons utiliser dans le jardin expérimental de La Verdière.

A] Dans la préparation des parcelles :

  1. La grelinette :

Elle permet d’aérer la terre en profondeur, sans mélanger les couches aérobiques et anaérobiques. C’est le premier outil à utiliser pour préparer une parcelle.

Si jamais vous avez un terrain très hostile, il existe un autre outil similaire, la campagnole.

2. La campagnole :

Vous pouvez l’acheter ici : http://www.lafabriculture.fr/

3. Le croc :

Après le passage de la grelinette, rien de tel qu’un petit passage de croc (ou 4 dents) pour enlever les gros déchets et casser les grosses mottes.

4. Le râteau :

Enfin on affine la terre avant un semis avec le râteau.

B] Pour entretenir les parcelles :

  1. La binette :

Elle permet de couper les mauvaises herbes à leur base sans devoir s’abaisser.

2. Des petits outils pour désherber et repiquer :

Personnellement, j’utilise très souvent le troisième outil. De mai à juillet, c’est l’outil que j’utilise 70% du temps.

3. Des outils pour semer :

En attendant la suite de cette synthèse, vous pouvez vous référer au document suivant proposé par la ferme du Bec Hellouin : Les outils de la Ferme du Bec Hellouin 2016

Pin It
Pourquoi faut-il respecter le sol ?

Pourquoi faut-il respecter le sol ?

Souvent nous considérons le sol comme un simple support qui permet aux plantes de tenir « debout ». Les jardiniers savent bien qu’il permet en plus de nourrir les plantes et c’est pour cela qu’ils ajoutent régulièrement du fumier, des engrais, …

Une petite pelle de compost

Une petite pelle de compost, mais pourquoi ?

Mais nous oublions bien souvent à quel point le sol abrite de la vie et bien peu de monde sait comment entretenir cette vie, la favoriser afin que les plantes cultivées s’épanouissent chaque année davantage.

Voici une vidéo des deux experts français du sol pour mieux comprendre mes propos :

Avant d’approfondir nos connaissances sur la vie du sol, nous allons voir quelques moyens à adopter pour la protéger :

  • Éviter de marcher sur le sol pour ne pas le compacter. Donc il faut créer des allées où l’on peut marcher et des zones de cultures interdites aux humains.
  • Éviter d’utiliser des outils motorisés lourds qui vont compacter le sol en profondeur : le tracteur, le motoculteur, …
  • Travailler le sol avec modération avec des outils adaptés comme la grelinette qui vont aérer le sol sans mélanger les couches.
  • Protéger le sol en le paillant ou en y cultivant des engrais verts.
  • Nourrir le sol avec des produits naturels qui favoriseront la production d’humus.

Voici une petite vidéo pour illustrer l’utilisation de la grelinette :

Pin It