Le design du jardin de Lili.

Le design du jardin de Lili.

Depuis cette nouvelle année scolaire, le jardin de Lili a repris un nouvel élan. De nouveaux membres très motivés sont venus nous rejoindre. Il est donc temps de ressortir le plan du jardin de Lili avant ses premiers coups de grelinettes et de le mettre à jour en fonction des nouvelles attentes.

Retour en arrière :

Voici donc les premières idées : Une zone avec des plantes sauvages comestibles, de la culture en lasagne, sur buttes, des fleurs, une zone bio-intensive, une forêt comestible, un bassin, une serre, …

Deux changements majeurs apparaissent dès les premières visites :

  • La zone forêt comestible se déplace vers l’entrée (au nord du jardin) à la place des cultures sur buttes.
  • La zone bio-intensive (qui était pour moi une priorité) remplace la zone en lasagne car il parait évident que l’on ne pourra pas tout faire cette année.

L’essentiel reste :

  • Un cercle de paroles est créé au centre du jardin, il permettra de se réunir et de prendre des décisions communes : il ne doit pas y avoir de dictature.
  • Une diversité de techniques sera explorée.

Après deux saisons, où en est-on ?

 

 

Zone 1 : Plantes sauvages comestibles. Elle n’a pas changé de place, mais elle n’est toujours pas plantée et étiquetée. En effet, il faudrait par exemple y mettre une diversité de salades sauvages accompagnées de leur nom.

Zone 2 : La forêt comestible. Elle a bien avancé, de nombreux  arbres fruitiers ont été plantés ainsi que groseilliers et fraisiers. Il faudrait y ajouter encore des petits fruitiers (framboises, casseilles, muriers sans épines, fraisiers, …) et éventuellement deux arbres fruitiers. Il faudra attendre encore deux ans pour que les arbres grandissent et qu’elle ressemble à une petite “forêt” !

Zone 3 : Les cultures bio-intensives. Cette zone est relativement bien utilisée, mais le manque de temps dans les deux premières saisons ne nous a pas permis de planter tous les légumes escomptés. Cette année sera la bonne !

Zone 4 : Planches permanentes pour vivaces comestibles. Cette zone créée au départ pour faire de la culture potagère en ados, va tenter de devenir peu à peu une zone où l’on fera pousser des vivaces potagères (artichauts, oignons perpétuels, …). Mais rien n’interdira d’y insérer un plan de tomates ou autre annuelle qui viendra peut être se semer toute seule !

Zone 5 : Culture en lasagne haute. Cette zone va voir le jour dans les prochains mois. Elle sera “haute” car encadrée par des bottes de paille, ce qui permettra à certains de jardiner sans plier le dos.

L’allée centrales : L’allée centrale ainsi que les petites allées secondaires devraient dans le meilleur des mondes, être couvertes par du broyat. Mais pour le moment, nous n’en n’avons pas …

Le cercle de parole : Très peu utilisé lors des premières années, il est à présent le cœur de chaque séance. Depuis peu le thé et les gâteaux maisons s’invitent pour le bonheur de tous ! On pourrait améliorer ce cercle en y construisant une grande pergola métallique sur laquelle des vignes et kiwi pourraient venir grimper pour nous ombrager.

Zone 6 : Fleurs décoratives. La zone devrait voir le jour cette année, elle sera contenue par une petite bordure de pierres. En arrière plan, on y intégrera un hôtel à insectes.

Zone 7 : La mare de Lucas. La petite mare qui a vu le jour l’hiver dernier avec les petites mains de Lucas est en train d’être mise en valeur par un massif de fleurs bordé de belles pierres.

 

Zone 8 : Ados pour la culture de légumes. Cette zone sera créée en dernier, peut être dans 6 mois, un an, deux ans, … rien ne sert de se presser, il faut que tout ce qui est créé soit viable et entretenu avant d’en faire plus.

Zone 9 : Longue bande potagère. Cette longue bande potagère est en train d’être créée. Elle sera bordée de pierres. Si tous les jardiniers sont d’accord, elle pourrait être conduite en “potager en carré”.

Zone 10 : Bande de petits fruitiers. Cette bande de petits fruitiers est un peu sortie de l’oubli cette année. Elle est peu à peu restaurée. Il faudra également élaguer un peu les arbres qui lui font trop d’ombrage.

Zone 11 : Maraichage en sol vivant. Au printemps 2018 nous avons lancé une zone de maraichage en sol vivant. Les bons résultats nous encouragent à continuer. Nous améliorerons cette zone en lui créant une limite (peut être avec des petits rondins de bois) et lui amenant l’arrosage goutte à goutte comme dans toutes les parcelles.

Zone 12 : Serre et aquaponie. La serre est divisée en deux partie. Une partie de culture en pleine terre et une en hors sol avec un système aquaponique. Il faudra encore ajouter des poissons et finaliser le système, mais tout est en bonne voie.

Zone 13 : Zone sauvage. Une zone sauvage va être créée dans les mois à venir. Le principe aucune intervention une fois la préparation finaliser. On y fera peut être un semis de fleurs sauvages mellifères, on y cachera peut être des hôtels à insectes ou nichoirs pour les auxiliaires.

Le composteur à fumier. Nous allons également créer un composteur pour stocker et améliorer le fumier.

Le vieux composteur. Il a été rempli de branches, de plantes et d’herbes. On y ajoutera peut être un peu de fumier et essayerons d’y faire pousser directement des courges.

Le banc du repos bien mérité. A l’ombre de l’arbre à papillons qui se situe derrière la serre, nous allons faire un petit banc histoire de faire des pauses (gourmandes) au frais à la saison chaude … Et oui j’avais gardé le meilleur pour la faim !

 

Comme vous le voyez, le programme est vaste et passionnant …

Pin It

2 thoughts on “Le design du jardin de Lili.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.